Assistant de service social (DEASS)

L’assistant de service social intervient auprès de personnes confrontées à des difficultés familiales, professionnelles, financières, scolaires ou médicales. Il apporte une aide et un soutien, aussi bien psychologique, social que matériel, pour les inciter à trouver ou à retrouver une autonomie et faciliter l’insertion sociale et professionnelle.

Assistant de service socialLa profession

L’assistant de service social aide les personnes, les familles, les groupes et les collectivités connaissant des difficultés sociales pour leur permettre de retrouver leur autonomie et assurer leur insertion et leur développement. Dans ce cadre, l’assistant de service social développe une approche globale pour améliorer leurs conditions de vie sur le plan social, sanitaire, familial, économique, culturel et professionnel. L’aide aux personnes, la mobilisation des individus pour les inscrire dans des dynamiques collectives sont au coeur de ses missions. Il contribue aux actions de prévention, de médiation, d’expertise ainsi qu’à la lutte contre les exclusions et au développement social en complémentarité avec d’autres intervenants. Les principes des droits de l’homme et de la justice sociale sont fondamentaux pour la profession.

L’exercice professionnel

Les assistants de service social sont essentiellement employés par les collectivités locales (départements et communes), l'État (ministère des affaires sociales, de l'éducation nationale, de la justice..), les organismes publics ou parapublics (caisses de sécurité sociale, d'allocations familiales, hôpitaux...), des associations du secteur sanitaire et social (de lutte contre les exclusions, d’aide aux personnes sans logement, d’aide aux demandeurs d’asile, aux personnes connaissant des addictions….). Les salaires et les carrières sont déterminés par des textes réglementaires pour les professionnels du secteur public. Pour ceux du secteur privé non lucratif, des conventions collectives s’appliquent.

Les conditions d’admission

Peuvent se présenter aux épreuves d’admission à la formation les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

  • être titulaire du baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation ;
  • être titulaire de l’un des titres admis en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études dans les universités ;
  • être titulaire du diplôme d’accès aux études universitaires ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation ;
  • être titulaire d’un diplôme au moins de niveau IV ;
  • être titulaire d’un diplôme du secteur paramédical de niveau au moins égal au niveau IV ;
  • avoir passé avec succès les épreuves de l’examen de niveau organisé par les Directions Régionales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS).

Pour entrer en formation, les candidats doivent s’inscrire aux épreuves d’admission organisées par les centres de formations en travail social.

Les épreuves d’admission comprennent une épreuve écrite et une épreuve orale.

A NOTER : La plupart des centres de formation en travail social proposent des préparations aux concours. Pour en savoir plus, consulter les sites des centres de formation.

Portrait d'étudiants en travail social

Emilie Caron-Lambert, en formation ASS à l'epss de Cegy

Source : TSA, l'actualité de l'action sociale

Les modes d’accès

La formation est accessible :

  • en formation initiale (voie directe), financée notamment par les Conseils régionaux,
  • en situation d’emploi, financée par l’employeur,
  • en apprentissage ou en contrat de professionnalisation, financée par l’employeur,
  • dans le cadre de la Validation des acquis de l’expérience (VAE).

La formation

* Durée : 3 ans.

* Formation théorique : 1 970 heures dont 1 740 heures dans les unités de formation (avec 450 heures de travaux pratiques), 110 heures consacrées aux relations entre le centre de formation et les terrains de stage, et 120 heures d'UF langues étrangères (facultatif)

* Formation pratique : 12 mois de stage répartis sur les 3 années, un stage peut être réalisé à l’étranger.

A NOTER : Les stages de plus de deux mois ouvrent droit à gratification selon le statut de l’étudiant.

* Contenu de la formation

La formation est organisée autour de 8 Unités de Formation :

- UF1 : Théorie et pratique de l'intervention en service social (460h)

- UF2 : Philosophie (120h)

- UF3 : Droit (160 h)

- UF4 : Législation et politiques sociales (120 h)

- UF5 : Sociologie - Ethnologie (120 h)

- UF6 : Psychologie, sciences de l'éducation, de l'information et de la communication (120 h)

- UF7 : Economie - Démographie (120 h)

- UF8 : Santé (12 0h)

Plus 200 heures d'approfondissement et 200 heures de préparation à la certification.

A NOTER : Les candidats titulaires d’un diplôme de niveau III peuvent bénéficier d’allègements de formation et, pour les détenteurs d’un diplôme de travail social, de dispenses de certification.

Portrait d'étudiants en travail social

Flore Neubauer, en formation ASS à l'IRTS Ile-de-France Montrouge / Neuilly-sur-Marne

Source : TSA, l'actualité de l'action sociale

La certification

La formation est sanctionnée par un diplôme d'Etat délivré par le Ministère chargé des Affaires Sociales.

L'examen est composé de 4 épreuves permettant de valider les 4 domaines de certification :

- DC1 : Dépôt et soutenance d’un Dossier de Pratiques Professionnelles.

- DC2 : Dépôt et soutenance d’un mémoire d’initiation à la recherche dans le champ professionnel et note de contrôle continu.

- DC3 : Dossier de communication comportant quatre travaux organisés et évalués par l’établissement de formation.

- DC4 : Epreuve écrite de quatre heures sur un sujet national et note de contrôle continu.

Portrait d'étudiants en travail social

Céline Perry, en formation ASS à l'epss de Cergy

Source : TSA, l'actualité de l'action sociale

Références

* Arrêté du 20 octobre 2008 modifiant l'arrêté du 29 juin 2004 relatif au diplôme d'Etat d'assistant de service social

* Circulaire n°DGAS/4A/2005/249 du 27 mai 2005 relative aux modalités de la formation au diplôme d'Etat d'assistant de service social et à l'organisation des épreuves de certification

* Arrêté du 29 juin 2004 relatif au diplôme d'Etat d'assistant de service social

* Décret n°2004-533 du 11 juin 2004 relatif au diplôme d'Etat d'assistant de service social et à l'exercice de la profession d'assistant de service social